Fusion : l’UCLouvain et Saint-Louis se réjouissent du vote positif du Parlement

Une étape décisive a été franchie pour la fusion entre l’Université catholique de Louvain et l’Université Saint-Louis - Bruxelles. Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a en effet voté ce mercredi 14 décembre 2022 le projet de décret qui permet d’aboutir à la fusion entre l- UCLouvain et Saint-Louis , pour une rentrée commune en septembre 2023.

Les recteurs des deux institutions universitaires, Vincent Blondel (UCLouvain) et Pierre Jadoul, (Saint-Louis) sont très heureux de cette issue favorable, d’un processus entamé en juillet 2016. Il s’agit d’un moment important pour les deux universités, dont les souhaits ont fini par être entendus après un plaidoyer de plusieurs années, mais aussi par un dialogue soutenu et ouvert avec leurs différent·es interlocuteur·trices.

Cette fusion ouvrira de nombreuses et stimulantes perspectives :

  • Contribuer à l’amélioration de l’accès à l’enseignement supérieur grâce à une mutualisation des ressources, sur les 8 sites de l’université fusionnée, pour toutes et tous. Comment - Par le biais de la lutte contre l’échec, une politique inclusive et une aide à la réussite accrue, soit la volonté d’une université pour toutes et tous
  • Accroître sa visibilité à l’international
  • L’accès à des outils et formations pédagogiques, pour les enseignant·es, via le Louvain Learning Lab, pionnier en la matière
  • L’accès à des plateformes d’enseignement en ligne (MOOCs)
  • Accentuer la capacité à déposer des projets de recherche ambitieux et obtenir des financements de recherche plus nombreux, y compris au niveau européen
  • Également, une expertise accrue en sciences humaines ; une meilleure offre de formations en horaire décalé ; un Institut d’études européennes renforcé ; une plus grande offre de cours multilingues.

Ce qui change, dès septembre 2023 :

  • Le nom : l’université fusionnée se nommera UCLouvain, avec une déclinaison pour Saint-Louis, soit UCLouvain Saint-Louis - Bruxelles
  • Le mandat du recteur de Saint-Louis se poursuivra en tant que vice-recteur Saint-Louis de l’UCLouvain. Il participera à tous les organes de décision de la nouvelle UCLouvain
  • Question timing, la fusion se fera en douceur : dans un premier temps, selon un régime transitoire , pour une durée de 3 ans , renouvelable ; avec pour objectif final un régime intégré.

Ce qui ne change pas :

  • L’offre de formation actuellement organisée sur les différents sites de l’UCLouvain se poursuit normalement, afin de préserver la proximité essentielle à l’apprentissage
  • L’accent fort mis sur les aides sociales (les procédures d’attributions des aides sont d’ailleurs similaires dans les deux universités), soit près de 3 millions d’€
  • L’emploi est garanti
  • Saint-Louis préservera sa totale autonomie financière , en ce qui concerne l’affectation des fonds provenant de sa réserve financière propre.

Quelques dates :

  • : les deux universités annoncent leur intention de fusionner
  • : les conseils d’administration des deux universités votent en faveur de la fusion de leurs deux institutions
  • 1er mars 2018 : dans l’attente d’une issue politique favorable, les deux institutions concrétisent leur volonté de fusionner, via une série d-engagements concrets (accord sur une identité visuelle commune, présence des recteurs dans les organes décisionnels de chacune des deux institutions)
  • : l’UCLouvain et Saint-Louis se dotent d’une identité visuelle commune
  • : le gouvernement de la FWB approuve en première lecture un avant-projet de décret. Au final, cet avant-projet sera abandonné, ne satisfaisant aucune des parties en présences
  • : incompréhension des 2 universités devant l’absence d’accord au sein du gouvernement de la FWB
  • : une étape décisive est franchie : le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles approuve, en première lecture, un avant-projet de décret
  • : le parlement de la FWB vote en faveur du décret qui rend possible cette fusion

Quelques chiffres

L’UCLouvain fusionnée, ce sont 8 sites (Bruxelles Saint-Louis, Bruxelles Saint-Gilles et Bruxelles Woluwe, Louvain-la-Neuve, Mons, Charleroi, Namur et Tournai) ; 2 parcs scientifiques, 4 incubateurs, 78 spin-offs ; 2 hôpitaux (Cliniques universitaires Saint-Luc et CHU UCL Namur). 39 000 étudiant·es ; 2 220 académiques ; 2 482 scientifiques ; 2 092 membres du personnel administratif. 59 bacs, 210 masters, 38 MOOCs.




Advert