L’UNamur partenaire des stages au CERN

Large Hadron Collider (LHC)

Large Hadron Collider (LHC)

En collaboration avec l’Université de Namur et l’Université de Gent, le CERN a accueilli 24 étudiants pour un stage de deux semaines axé sur la découverte des sciences.

Le CERN est une prestigieuse Organisation européenne pour la recherche nucléaire, possédant l’un des plus grands laboratoires scientifiques du monde. Depuis cinq ans, ce centre organise le programme « High School Students Internship Programme (HSSIP) ». L’objectif - Offrir l’opportunité à des élèves de fin du secondaire de découvrir le CERN, ses technologies et sa physique, ainsi que d’apprendre à travers des ateliers, en observant et en travaillant avec des membres du personnel.

Cette année, la Belgique a eu l’honneur d’être sélectionnée pour accueillir cet événement grâce à une collaboration établie entre l’UGent et l’UNamur. Cédric Vanhoolandt, chercheur et doctorant au laboratoire de Didactique de la Physique de notre université, était le responsable pour les élèves francophones et germanophones.

L’engouement pour ce stage était tel que 583 candidatures de très grande qualité ont été reçues. Bien que le nombre de places était limité à 24 participants, ce taux record de participation démontre que les jeunes continuent de s’intéresser aux sciences, leur garantissant un bel avenir.

Le stage au CERN, en pratique

Ce stage s’est déroulé du 24 octobre au 6 novembre 2021. Le programme de ces deux semaines était découpé en trois parties. Dans un premier temps, les élèves ont été initiés à la physique sous plusieurs aspects : physique des particules, des hautes énergies , etc. Ils ont pu découvrir les nombreux domaines de recherches des chercheurs du CERN de manière très concrète.

La deuxième partie était consacrée à la visite des laboratoires du CERN. Les étudiants ont entre autres eu la chance de découvrir le Large Hadron Collider (LHC). Ce LHC est le « microscope ultime de la matière » ou une « machine à remonter le temps vers les origines de l’Univers ». Cet instrument à la pointe de la technologie est l’aboutissement de 15 années de travail de milliers de scientifiques du monde entier. Enfoui à 100 m de profondeur, le LHC est un anneau de 27 km qui fait notamment s’entrechoquer des protons au coeur de quatre immenses détecteurs.

Enfin, les élèves ont eu l’occasion de réaliser des projets de recherche très variés. Intégrés dans des projets en tant qu’apprentis scientifiques et supervisés par des scientifiques du CERN, ils ont pu découvrir les domaines de la recherche fondamentale en physique des particules, la cosmologie, les accélérateurs, la science des matériaux, la communication et l’enseignement. Ces projets se sont clôturés par des présentations et des séances de questions/réponses devant les professionnels du métier.

Pour conclure ces deux semaines de stage riches en découvertes, l’UNamur accueillera en début d’année prochaine un événement de clôture. Plus d’infos prochainement.


Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |