Beau succès pour la journée de la recherche à l’UNamur

De gauche à droite : P. Kestemont, A. Schnock, I. Fontana, J. Darquennes, C. Mic

De gauche à droite : P. Kestemont, A. Schnock, I. Fontana, J. Darquennes, C. Michiels et M. Assez

Cette année, le Conseil de Recherche et la Vice-Rectrice à la Recherche avaient décidé de mettre à l’honneur les projets en collaboration avec le Sud. Une centaine de personne a participé à cet événement, qui se déroulait à la Bourse de Namur.

Après un mot d’accueil par Carine Michiels, Vice-Rectrice à la Recherche et une présentation par Patrick Kestemont des programmes de recherche financés par l’ARES, douze présentations ont permis aux participants de découvrir les activités et projets actuellement en cours à travers le monde, notamment au Burkina Faso, au Vietnam, en Inde, au Maroc, au Congo, aux Philippines, au Bénin ou encore au Pérou.

A l’appel des Instituts de recherche, des doctorants et post-doctorants du Sud ont eu l’occasion de présenter leurs travaux lors de sessions poster. Plusieurs d’entre eux ont également relevé le défi de présenter leur projet de recherche en trois minutes devant le public.

L’UNamur est impliquée dans la coopération au développement depuis de longues années. Tradition et politique dynamique dans certains domaines ciblés permettent de développer une variété d’initiatives comme des projets de recherche, des missions d’enseignement au Sud, ou encore des formations à l’UNamur d’étudiants du Sud dans le cadre de l’offre d’enseignement de l’UNamur ou dans le cadre de stages de courte durée destinés à répondre aux besoins spécifiques des partenaires.
Pour financer ces activités, il est fait appel aux canaux habituels : programmes européens, Région wallonne, Communauté française ou encore les ONG, dont la FUCID, l’ONG de l’UNamur. L’essentiel de ces activités, toutefois, s’insère dans l’un des programmes de la Commission pour la Coopération au Développement (ARES-CCD) et dans la vision de la Direction-Générale Coopération au Développement et Aide Humanitaire (DGD).

L’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur ( ARES ) est partenaire de la Coopération belge au développement et soutient des partenariats entre les établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Belgique, et les établissements des pays du Sud pour renforcer ceux-ci dans leurs missions de formation, de recherche et de service à la société, et dans leur rôle d’acteur du développement.

Une journée riche en découvertes et échanges qui s’est terminée par un « Challenge us ! » de Jeroen Darquennes, Vice-Recteur aux Relations Extérieurs et Internationales, invitant ainsi la communauté académique et scientifique à solliciter le Service des Relations Internationales de l’UNamur pour appuyer le développement de nouveaux projets et de nouvelles collaborations internationales.


Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |