BESOCIAL, un projet collaboratif d’archivage des contenus des médias sociaux belges

Saviez-vous que, chaque seconde, environ 6.000 tweets et 6 nouveaux profils Facebook sont publiés sur le web - À ceci s’ajoutent les 50 milliards de photos partagées sur Instagram depuis son lancement en 2010. Le web social est en constante expansion. La Bibliothèque Royale de Belgique (KBR) fait appel aux citoyens pour effectuer une sélection des contenus à archiver. Le Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS) de l’Institut NaDI est partenaire du projet pour livrer son expertise sur les aspects juridiques.

Le constat est inévitable : à l’heure actuelle, les médias sociaux sont incontournables et font partie intégrante de notre quotidien et même de notre culture. Vecteurs d’une quantité importante de contenus, ils sont riches de potentiel et représentent une source d’information non-négligeable pour de nombreux chercheurs, dans des domaines aussi vastes que l’histoire, les sciences politiques, le journalisme, la linguistique, la sociologie, les sciences de l’information et l’informatique.

La KBR conserve et gère une collection de plus de 8 millions de documents. Si la plupart de ces documents sont "physiques", elle conserve également une importante collection de documents numériques. En plus de digitaliser ses collections patrimoniales, la KBR possède également des publications "nées numériques" comme les e-books, les e-journaux et les bases de données.

Mais qu’en est-il du patrimoine national en ligne - Il existe plusieurs initiatives d’archivage des médias sociaux et du web en Belgique comme, par exemple, les bonnes pratiques d’archivage des médias sociaux en Flandre et à Bruxelles. Toutefois, une part considérable du web belge n’est pas encore conservée alors qu’internet et les médias sociaux font partie intégrante de notre vie quotidienne depuis plusieurs années.

Stratégie d’archivage

La KBR a lancé la dynamique du projet BESOCIAL , dont le CRIDS de l’UNamur est partenaire. Le CRIDS traite tous les aspects juridiques qu’implique l’archivage des réseaux sociaux, telles que les questions de protection des données, de protection de la vie privée ou de droits d’auteurs.

Ce projet de 2 ans a pour objectif la mise en place d’une stratégie durable d’archivage et de préservation des médias sociaux en Belgique. Cette riche coopération entre une institution fédérale et 3 universités belges met ainsi l’accent sur l’importance de l’interdisciplinarité dans le cadre d’un projet complexe et pour lequel des aspects techniques, opérationnels et légaux sont en jeu.

Le challenge est à la hauteur de la complexité des données : les médias sociaux constituent un véritable défi du point de vue de leur conservation, de leur préservation et de leur accessibilité. Cela s’explique notamment par leur singularité et leur caractère éphémère.

Sauvez les médias sociaux belges ! La KBR a besoin de vous !

Afin de pouvoir garantir une sélection diversifiée et représentative, la KBR vous sollicite. Il n’est évidemment pas possible d’archiver l’entièreté des médias sociaux belges vu le nombre impressionnant de données. En outre, pour des raisons juridiques et techniques, la KBR ne pourra actuellement archiver que des contenus Twitter et Instagram.

Selon vous, quels comptes et hashtags devraient être conservés par la KBR ?

Partagez vos suggestions sur le site de la KBR.

Deux critères de sélection sont exigés :

  • Le contenu doit être accessible publiquement sur Instagram ou Twitter (pas de comptes ni de messages privés)
  • Le contenu doit présenter un intérêt pour la société belge. Que ce soient des sujets d’actualité, des événements sportifs, des festivals, des commémorations, la littérature, les minorités, les festivités, les régions géographiques, les musées, les événements artistiques, l’alimentation, les monuments, les grèves, les médias... Tout est possible !

Vous pouvez également inclure des contenus dans toutes les langues et pas uniquement dans les trois langues officielles belges.

Le projet BESOCIAL

Au cours de la première phase du projet, les partenaires ont entrepris une analyse approfondie des projets d’archivage des médias sociaux existant à l’étranger. Cette analyse porte sur les politiques de sélection, d’accès et de préservation, les solutions techniques d’archivage des médias sociaux et les cadres juridiques étrangers relatifs à l’archivage des médias sociaux.

  • Un tableau comparant les solutions techniques pour l’archivage des médias sociaux.
  • Un tableau comparant les différents projets d’archivage des médias sociaux à l’étranger.
  • Un rapport de recherche contenant une analyse détaillée des résultats de recherche de la première phase du projet.

Les partenaires du projet

Le projet BESOCIAL, financé par Belspo BRAIN-be , est le fruit d’une collaboration entre KBR et :

le CRIDS (Centre de Recherche Information, Droit et Société) à l’UNamur - cette année, le CRIDS fêtait ses 40 ans + 1 !


Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |