Héritages coloniaux en Belgique

Un séminaire bilingue organisé à l’ULB propose de réfléchir à la question des héritages coloniaux en Belgique. Sept conférences auront lieu fin 2021 et début 2022. Des scientifiques belges et étrangers viendront présenter leurs recherches ou ouvrages.

Depuis les années 1990, de nouvelles formes de discours et de mobilisations ont émergé pour interroger le passé colonial et le présent postcolonial de la Belgique.

Différents groupes d’acteurs sociaux - journalistes, universitaires, archivistes, militants associatifs, artistes, membres de la diaspora africaine, anciens colons et leurs descendants, acteurs politiques locaux et nationaux... - ont participé à cette mise à l’agenda de la question de l’héritage colonial belge.

Des chercheurs de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales organisent un séminaire bilingue sur la question. En croisant les regards d’historiens et historiennes, d’anthropologues, de sociologues et de politistes, ce séminaire bilingue a pour objectif d’ouvrir un espace de réflexion sur les conditions de résurgence de ce passé, sur sa place dans l’espace public, et sur les modalités concrètes de sa prise en charge par le pouvoir politique. Sept conférences auront lieu: les 20 octobre, 18 novembre, 29 novembre, 22 décembre, 21 janvier, 3 et 11 mars. Des scientifiques belges et étrangers viendront présenter leurs recherches ou ouvrages.

Pierre Petit, Maître de recherche au FNRS au sein du Laboratoire d’Anthropologie des mondes contemporains, Faculté de Philosophie et Sciences sociales, ULB, tiendra notamment une conférence le 18 novembre sur "Luc de Heusch (1927-2012): itinéraire d’un anthropologue sous régime colonial".

Inscrit dans le cadre de l’ARC "HERICOL" (Héritages coloniaux en Belgique), il vise à questionner tout à la fois le rôle du mouvement social, des universités et des institutions politiques dans ces différentes dynamiques.

Programme complet
Inscriptions via: simon.massei@ulb.be

Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |