Quand l’optique décrypte les parchemins anciens

Angel Martin Fernandez Alvarez, jeune chercheur au Département de physique de l'UNamur, vient de recevoir le prix Jean-Jacques Comhaire, de la Fondation Roi Baudouin. Il récompense un projet qu'il a élaboré à partir d'un article publié dans la prestigieuse revue Scientific Reports (du groupe Nature), dans lequel il décrit une technique innovante qui repose sur la mesure de la lumière diffusée par des parchemins anciens. Celle-ci permet en effet de caractériser, de manière non-invasive, la nature des peaux utilisées au Moyen Âge pour fabriquer les parchemins.
account creation

TO READ THIS ARTICLE, CREATE YOUR ACCOUNT

And extend your reading, free of charge and with no commitment.