Taux d’employabilité stable à l’UCLouvain, malgré la crise

L’UCLouvain a mené une enquête auprès de ses étudiant·es sorti·es en janvier, juin ou septembre 2020. L’objectif - Etudier l’impact de la crise sanitaire sur l’insertion socioprofessionnelle des diplômé·es UCLouvain. Les résultats de cette enquête ont été mis en lien avec ceux de 2018. Résultat - Le taux d’insertion socioprofessionnelle reste inchangé . Avec, sans surprise, des secteurs davantage pourvoyeurs d’emploi que d’autres.

Avec un taux de réponse de 42%, les résultats de l’enquête sont rassurants sur plusieurs points :

  • 3 mois après la remise du diplôme, le pourcentage de diplômé·es UCLouvain rémunéré·es, sorti·es durant la crise sanitaire, ne diffère pas de celui des diplômé·es sorti·es en 2018
  • Parmi les diplômé·es UCLouvain 2020, 65% sont rémunéré·es trois mois après la remise de leur diplôme contre 62% étaient dans ce cas en 2018.
  • Pour les diplômé·es sorti·es en 2020 qui ont trouvé un emploi, leur satisfaction concernant leur emploi est similaire à celle des diplômé·es sorti·es en 2018.

Un autre constat positif concerne le fait que, bien que le confinement ait impacté la qualité de la formation pour un tiers des diplômé·es, le pourcentage de diplômé·es se disant satisfait·es de la formation reçue est toujours aussi élevé , avec un taux de plus de 90% .

A côté de ces éléments positifs, l’enquête révèle le fait qu’une bonne partie des diplômé·es perçoivent un impact de la crise sanitaire sur leur recherche d’emploi  :

  • Pour 57% des diplômé·es sorti·es en 2020, la recherche d’emploi est perçue comme étant rendue plus difficile en raison de la crise sanitaire ;
  • 44% des diplômé·es disent avoir adapté leurs exigences concernant l’emploi recherché, en raison du contexte de la crise sanitaire (élargissement des secteurs de recherche, fonction moins en adéquation avec le niveau de diplôme, salaire moins élevé, contrat plus insécurisant) ;
  • 24% des diplômé·es disent avoir mis en place des stratégies pour faciliter leur insertion socioprofessionnelle en raison du contexte de la crise sanitaire. On ne constate toutefois pas d’augmentation du pourcentage de diplômé·es ayant suivi une formation diplômante après le master 120.

Parmi les difficultés rencontrées lors de leur recherche d’emploi :

  • Près de la moitié des diplômé·es 2020 pointent le manque de postes ouverts sur le marché, ce qui est significativement plus important que pour la cohorte 2018
  • Les autres difficultés mises en avant sont semblables à celles formulées en 2018 : manque d’expérience professionnelle ; absence de réseau professionnel ; difficulté à définir son orientation professionnelle ; manque de compétences en langues étrangères

Les enquêtes précédentes menées par l’UCLouvain auprès de ses diplômé·es en dehors du contexte de la crise sanitaire montrent une augmentation significative du taux d’emploi 9 mois après la remise du diplôme (91%) . Il faudra voir si l’insertion socioprofessionnelle des diplômé·es sorti·es durant la crise sanitaire suivra cette tendance et si les perceptions des diplômé·es seront similaires. Pour ce faire une prochaine enquête sera menée par l’UCLouvain dans un an.

Enfin, pour mettre toutes les chances du côté des étudiant·es, l’UCLouvain propose également un forum pour leur permettre d’intégrer toutes les techniques pour postuler et décrocher un emploi. Le prochain forum se tient du 22 au 24 février 2021 , en mode virtuel , avec la collaboration du Centre d’information et d’orientation (CIO) de l’UCLouvain.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |