Un lien établi entre des altérations du contrôle moteur et la maladie de Parkinson

Recherche UCLouvain et Cliniques Saint-Luc. Pour la première fois, des scientifiques de l'UCLouvain ont mis en évidence un lien possible entre les altérations cérébrales dont sont atteintes les personnes souffrant de la maladie de Parkinson et un mécanisme qui assure l'efficacité des mouvements volontaires chez les sujets sains.
account creation

TO READ THIS ARTICLE, CREATE YOUR ACCOUNT

And extend your reading, free of charge and with no commitment.