Les écosystèmes côtiers mondiaux sont un puits net de gaz à effets de serre

Une nouvelle étude synthétisant les émissions et captation de gaz à effet de serre au sein des écosystèmes côtiers du monde entier révèle que ces derniers constituent un puits net pour le dioxyde de carbone (CO2), mais que les émissions de méthane (CH4) et d'oxyde nitreux (N2O) compensent une partie de la captation de CO2. Cette étude a été menée par une équipe internationale de chercheurs coordonnée par la Southern Cross University en Australie et qui implique deux chercheurs du service « Biogeochemistry & Modelling of the Earth System » de l'Université Libre de Bruxelles.
account creation

TO READ THIS ARTICLE, CREATE YOUR ACCOUNT

And extend your reading, free of charge and with no commitment.