L’UCLouvain se mobilise contre le décrochage

Ce lundi 1er février, les étudiant·es entament leur 2e quadrimestre. Avec la poursuite des cours à distance et l’absence de perspectives de la part des autorités quant à un retour sur les campus, le danger de perdre des étudiant·es en cours de route est grand. Mais c’est toute l’université qui se mobilise contre le décrochage avec une série d’initiatives dédiées. Non, l’UCLouvain ne laissera pas tomber ses étudiant·es ! 

L’aide à la réussite à l’UCLouvain rassemble un éventail de services et d’aides pédagogiques sous le label ’Objectif réussite ’ . Dans le contexte actuel de la prolongation du distanciel et du risque de décrochage, de nombreux dispositifs supplémentaires sont mis en place par l’UCLouvain. Florilège.

Un suivi de la session d’examens de janvier organisé par les facultés :  

  • Sur base des résultats, proposition de conseils personnalisés ou d’un entretien individuel avec les conseiller·es aux études pour obtenir du soutien méthodologique (phases d’étude, planification, équilibre de vie, gestion du stress, travail sur la confiance en soi, comment rebondir après l’échec, ...) ou pédagogique.
  • Organisation d’un entretien individuel avec les étudiant·es de master primo-arrivants (qui n’ont pas fait leur bachelier à l’UCLouvain) en Faculté des sciences économiques, politiques, sociales et de communication. Une conseillère pédagogique supplémentaire a été engagée en renfort. 
  • Opération ’Call for success’ sur le campus UCLouvain FUCaM Mons : tous les étudiants ayant une moyenne en dessous de 10/20 seront appelés par le Service d’Appui aux étudiant·es pour faire le point sur la session, et un deuxième entretien de suivi sera réalisé. L’objectif est d’apporter une réponse complète (appui pédagogique, aide sociale, aide financière, aide psychologique, job, logement, ...) aux besoins des étudiant·es.
  • En Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, mais aussi en faculté de médecine, organisation d’ateliers réflexifs sur la manière dont s’est passé le 1erquadri et la session d’examens.
  • En Faculté des sciences de la motricité, tous les étudiant·es de bachelier débutent le quadri par un atelier de démarrage où on les informe des aides mises à leur disposition.
  • Des ateliers collectifs de remise au travail et d’évaluation de la méthode de travail sont organisés dans certaines facultés.
  • Les conseiller·es du Centre d’information et d’orientation de l’UCLouvain proposent des entretiens individuels de réorientation. Une réorientation en janvier permettra de ne pas rester sur un échec et d’envisager l’année suivante plus sereinement en prenant de l’avance. En faculté de droit par exemple, un accueil des étudiant·es de BAC 1 qui se réorientent suite à la session de janvier est organisé.

Des espaces virtuels et de lien pour concentrer l’information :

  • Informer et rassurer les étudiant·es, c’est l’objectif de ’Unlock student success’ , un guichet unique virtuel qui rassemble toute l’information sur les dispositifs d’accompagnement en fonction du profil de l’étudiant·e. Particulièrement visés : les étudiant·es qui entament pour la première fois des études à l’université ainsi que les étudiant·es venant de l’international, qui présentent un risque supérieur de se retrouver isolée·s et en rupture avec la collectivité, et donc en décrochage.
  • Pour les étudiant·es des filières scientifiques (biologie, chimie, géographie, sciences vétérinaires et bioingénierie), l’espace virtuel E-Louv sera lancé ce quadri. Créé pour répondre aux difficultés des étudiant·es primo-arrivant·es, il permettra l’organisation de monitorats en ligne, de remédiations par des étudiant·es-moniteur·rices, tout en favorisant la socialisation et l’apprentissage par les pair·es. Il sera maintenu actif jusqu’à la fin de l’été, en vue de la préparation de la troisième session d’examen.

Des programmes de mentorat pour lutter contre l’isolement :

  • Le ’Student Buddy program’  : des étudiant·es tuteurs et tutrices, les ’student buddies’, proposent un accompagnement à d’autres étudiant·es. Soit favoriser les interactions sociales entre étudiant·es tout en donnant/recevant une aide sur les cours. Et en tant que ’student buddies’, des jeunes en recherche d’un job ont l’opportunité d’exercer un travail rémunéré et de développer des compétences d’accompagnement.
  • Les étudiant·es ingénieur·es de Bac1 seront encadré·es par des étudiant·es de Master durant tout le quadrimestre. Ce dispositif de mentorat sera proposé à la demande et chaque mentor sera responsable d’un petit groupe d’étudiant·es.
  • En Faculté des sciences économiques, politiques, sociales et de communication ainsi qu’à la Louvain school of Management, on retrouve l’initiative ’Hang up’ où des classes virtuelles sont placées sous la responsabilité d’étudiant·es. Leur mission ?  Maintenir un lien via un appel de groupe hebdomadaire. L’idée de ce moment de partage collectif est avant tout de créer un lieu de socialisation pour les étudiant·es.
  • En sciences de la santé, les étudiant·es ont lancé une bibliothèque virtuelle en décembre, qui continuera au 2ème quadri. Pour assurer l’étude à distance, cette initiative disponible via Teams propose une permanence d’étude et d’autres canaux pour se détendre. 
  • En Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, des sessions d’E-mentorat seront organisées pour les adultes en reprise d’étude.

Des aides pour suivre l’enseignement à distance

  • En sciences de la santé, sur le campus de Bruxelles Woluwe, une page Moodle reprend des outils pratiques pour gérer son apprentissage à distance.
  • En Faculté des sciences économiques, politiques, sociales et de communication, un module de cours sur ’comment suivre l’enseignement en distanciel’ a été créé et un outil de planning est mis à la disposition des étudiant·es pour mieux gérer les échéances des travaux et examens.
  • En Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, un Moodle « Aide à la réussite » a été mis en place. Il comporte une série de conseils et d’outils d’aide à la réussite pour aider les étudiant·es à rester motivés et à gérer leurs études à distance.
  • Sur le campus de Mons, le projet ’Welc’Home ’ propose un guide en ligne pour accompagner l’étudiant·e vers la réussite à distance. Soit des séances de coaching et tuto méthodo en vidéo.

Un accompagnement de la ’bloque’ en vue de la session de juin

  • La blocbox, c’est une série de conseils pour bien bloquer dans la bonne humeur. Cette initiative de la Faculté de droit initiée au 1er quadri continuera au second.
  • Des ateliers méthodologiques (prise de note ; élaboration d’outils d’études ; se mettre au travail et étudier ; gestion du stress ; gestion du blocus ; présenter un examen) sont régulièrement organisés pour les BAC 1, notamment en psychologie et en logopédie.
  • Des rendez-vous individuels pour planifier le blocus seront proposés en mai par les conseiller·es pédagogiques au sein de la Faculté de psycho.
  • ’Pack en bloc’ , le blocus assisté proposé chaque année à Pâques par l’UCLouvain devient ’Pack en lock’. Cette version virtuelle a déjà été proposée à Noël sous le nom ’Happy new block’ et en mai 2020 lors du premier confinement.

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |