La bourse « Parkinson & Young » attribuée à Kalina Mambourg

Kalina Mambourg, récompensée par la bourse Parkinson & Young

Kalina Mambourg, récompensée par la bourse Parkinson & Young

Il y a tout juste un an, Valérie Troonbeeckx organisait à Taviers le concert « Parkinson & Young » afin de soutenir la recherche sur la maladie de Parkinson, dont elle souffre depuis l’âge de 36 ans. Grâce à cette action, l’Université de Namur est aujourd’hui heureuse d’attribuer la bourse « Parkinson & Young » à Kalina Mambourg, qui poursuit une recherche doctorale sur la conception, la synthèse et l’évaluation biologique de molécules ciblant le système UPS en tant qu’agents capables de combattre la maladie de Parkinson.

L’initiative Parkinson & Young

La maladie de Parkinson, Valérie Troonbeeckx la connaît bien. Depuis plus de 10 ans, elle lutte contre ce trouble du système nerveux qui endommage progressivement les cellules du cerveau, suscitant une rigidité musculaire et affectant peu à peu le contrôle des mouvements du corps. Pour elle et pour les autres patients qui ont parfois été frappés par la maladie dès un jeune âge, Valérie n’a jamais baissé les bras. Elle est à l’initiative de plusieurs actions de sensibilisation et a notamment organisé, le 15 février 2020, le concert Parkinson & Young au bénéfice de la recherche scientifique sur les maladies neurodégénératives.

Grâce à la générosité de Valérie Troonbeeckx et des participants à cet événement, l’Université de Namur est heureuse de pouvoir attribuer la bourse « Parkinson & Young » à Kalina Mambourg, doctorante au sein du Laboratoire de Chimie Biologique Structurale (CBS) de Johan Wouters (centre NAMEDIC, Institut NARILIS). Kalina Mambourg y mène des recherches dans le domaine de la chimie médicinale, avec pour objectif le développement de thérapies ciblées et efficaces pour combattre la maladie de Parkinson. La bourse « Parkinson & Young » permettra d’encourager ce travail prometteur.

Une recherche prometteuse pour envisager de nouvelles pistes thérapeutiques dans le traitement de Parkinson

Plus particulièrement, le projet de recherche de Kalina Mambourg vise à fournir des outils thérapeutiques innovants qui ciblent le système protéosomal de l’ubiquitine ou « UPS ». L’UPS peut être considéré comme notre système de recyclage des protéines. Ce système veille à la bonne structure des protéines cellulaires et donc à leur bon fonctionnement. En cas de dysfonctionnement du système, on observe une accumulation de dépôts insolubles, sous forme d’agrégat, au sein des cellules nerveuses, avec des conséquences néfastes pour celles-ci. Dans ce contexte, les principales maladies neurodégénératives, dont les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, peuvent trouver leur origine dans une défaillance de ce système UPS.

Le travail de thèse de Kalina Mambourg s’intéresse en particulier à l’une de ces enzymes de recyclage de l’ubiquitine appartenant au système UPS. Une déficience de cette protéase conduirait à une absence de dégradation des protéines, et leur accumulation dans les cellules des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Ses recherches envisagent la conception, la synthèse et l’évaluation biologique de molécules en tant qu’agents capables de soutenir le bon fonctionnement du système UPS et de combattre la maladie de Parkinson. Ce projet de recherche est mené en collaboration avec l’entreprise Abaxys Therapeutics et avec le soutien du Service Publique de Wallonie (DGO-6).

Ce domaine de recherche revêt un grand intérêt en neurosciences et la protéine étudiée représente une cible intéressante afin d’envisager de nouvelles interventions thérapeutiques dans le traitement de la maladie de Parkinson. Des études chargées d’espoir pour tous les patients devant vivre avec cette maladie.

L’Université de Namur félicite Kalina Mambourg et remercie chaleureusement Valérie Troonbeeckx, ainsi que l’ensemble des personnes qui ont soutenu son action, pour leur générosité et leur engagement au bénéfice de la recherche scientifique.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |