La microscopie à fluorescence super-résolutive ouvre de nouvelles voies de découverte

Golgi in abberior STAR ORANGE (green) and nuclear pores in abberior STAR RED (re

Golgi in abberior STAR ORANGE (green) and nuclear pores in abberior STAR RED (red)

Depuis fin janvier 2021, un nouveau microscope confocal a été installé à la plateforme MORPH-IM grâce aux efforts du Prof. Henri-François Renard (URBC, NARILIS), instigateur du projet, et aux équipes du SIGeC qui ont réalisé les travaux d’aménagement. Un autre miscroscope, un nanoscope STEDYCON, est actuellement en démonstration jusqu’au 4 mars. Avis aux amateurs qui souhaiteraient venir tester leurs échantillons !

Depuis fin janvier, un tout nouveau microscope ZEISS LSM900 équipé du système Airyscan2 est installé et opérationnel à la plateforme Morph-Im de l’UNamur. Ce microscope confocal compact permet une imagerie rapide et douce d’échantillons vivants ou fixés en super résolution (120 nanomètres), et offre la possibilité de réaliser une imagerie 3D. L’accueil d’un tel équipement a nécessité plusieurs semaines de travaux de rénovation par le SIGeC pour aménager un local en une nouvelle salle de microscopie. Cette réalisation importante est due en grande partie à la persévérance et à la détermination du Prof. Henri-François Renard, biologiste cellulaire au Laboratoire de Biologie Cellulaire et Moléculaire de l’URBC (UNamur - Institut NARILIS) et chef du groupe de recherche Dynamique des Membranes & Endocytose (DoME), avec le soutien de notre institution. Cette nouvelle machine a pu être acquise grâce à sa bourse de démarrage Francqui récemment octroyée et au soutien financier de l’URBC et de la plateforme Morph-Im. Après une phase de test, le LSM900 sera prochainement ouvert à l’utilisation/réservation pour la communauté universitaire namuroise. Plus d’infos suivront bientôt.

Mais ce n’est pas tout... Dans le courant 2021, une machine supplémentaire arrivera sur la plateforme Morph-Im, augmentant ainsi les possibilités d’imagerie à des résolutions spatiales et temporelles élevées au sein de notre institution. Un processus de passation de marchés publics est en cours de préparation pour l’acquisition d’un microscope de fluorescence par réflexion totale interne (TIRF) azimutal à 360 °, permettant l’imagerie 3D des processus dynamiques en super résolution à la surface cellulaire. Ceci est rendu possible en grande partie grâce au soutien du FNRS ( Financement MIS d’Henri-François Renard). Plus d’informations suivront dans les prochains mois...

Actuellement, un nanoscope STEDYCON d’Abberior est en démonstration jusqu’au 4 mars. Pour venir tester vos échantillons, merci de contacter Henri-François Renard.

La technologie STED (Stimulated Emission Depletion) permet d’acquérir des images époustouflantes avec une résolution jusqu’à 40 nanomètres ! La démonstration en cours est une étape préparatoire importante avant la soumission de demandes de financement à divers bailleurs de fonds. L’objectif à long terme sera d’importer la nanoscopie à l’UNamur, résolvant potentiellement des structures jusqu’à 2-3 nanomètres ! Ce type d’équipement est absent en Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’investissement dans ces technologies de super-résolution représentera sans aucun doute un énorme pas en avant, non seulement pour les utilisateurs de la plateforme Morph-Im à l’UNamur, mais aussi pour de potentiels externes. L’idée est de développer un service complet ouvert aux partenaires académiques et industriels, et apportant un accompagnement et une expertise de pointe.


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |