Le(s) bien(s) commun(s) sous la loupe à l’UNamur

Le 27 octobre, la Chaire Notre-Dame de la Paix de l’UNamur a inauguré son cycle de conférences annuel, consacré en 22-23 à la thématique du bien commun, en donnant la parole à Gaël Giraud, économiste, philosophe, théologien, professeur invité à l’Université Georgetown de Washington et Docteur Honoris Causa de l’UNamur.

Une centaine de personnes a répondu à l’invitation du Centre Universitaire Notre-Dame de la Paix pour cette conférence inaugurale. Après une introduction de la Vice-Rectrice à la recherche Carine Michiels et des professeurs Dominique Lambert et Laura Rizzerio (co-directeurs du cUNdp), Gaël Giraud s.j. a pris la parole pour dessiner les contours de la vaste problématique sociétale que sous-tend la question des biens communs.

Mais "bien(s) commun(s)", qu’est-ce à dire ?

Dans un langage clair et accessible à tous, Gaël Giraud a livré son analyse de la théorie des communs du prix Nobel Elinor Ostrom, analyse enrichie des recherches qui ont fait l’objet de son dernier livre : "Composer un monde en commun. Une théologie politique de l’anthropocène" (2022). Biens privés, biens publics, biens communs et biens ’club’ (à accès réservé) ont ainsi été définis et expliqués tour à tour, exemples concrets à l’appui.

Cette grille de lecture des ressources qui nous entourent a été appliquée à de nombreux cas, de la gestion des ressources numériques et du partage de l’information jusqu’à l’accès aux soins de santé au Sud, en passant par les ressources énergétiques et les questions environnementales. Avec en filigrane, une question fondamentale : celle de la manière dont l’Humanité va gérer et partager les ressources de la planète pour relever les défis climatique, économique, migratoire, sanitaire, etc.

La conférence a été suivie d’une séance de questions-réponses. Le public a apprécié une intervention qui a fait la part belle aux exemples tirés d’expériences existantes, apportant une réponse à la fois aux interpellations des spécialistes présents, mais également des membres du public.

Rejoignez-nous pour la suite du cycle sur le bien commun

La 2e conférence du cycle se tiendra le mercredi 23 novembre.

Elle donnera la parole Benjamin Coriat (économiste et philosophe, Université Paris-Nord Sorbonne) et Cécile Renouard (économiste, philosophe et théologienne, Centre Sèvres-Paris, fondatrice du Campus de la Transition à Forges), qui livreront leur interprétation de la gestion des biens communs, notamment sur base de l’expérience du.

Programme détaillé des interventions : https://events.unamur.be/e/cundp

Conférences gratuites mais inscription demandée.


Ce projet s’inscrit dans une nouvelle dynamique de recherche interdisciplinaire sur le bien commun initiée par le Centre Universitaire Notre-Dame de la Paix de l’UNamur, en collaboration avec le TRAKK et des chercheuses issues de la Faculté de droit et de la Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion.

Ce cycle de conférences est organisé dans le cadre de la Chaire Notre-Dame de la Paix. Lieu d’échange et de débat, la Chaire Notre-Dame de la Paix bâtit des ponts entre foi et raison, sciences et religion, par l’organisation de différentes initiatives destinées au grand public et susceptibles d’alimenter les échanges entre experts universitaires. Elle se trouve au coeur d’échanges interdisciplinaires, interconfessionnels, internationaux et intersectoriels, avec une implication de nombreux acteurs de terrain, qu’ils soient du monde de l’entreprise, de la diplomatie, de la politique, de l’enseignement, de la recherche, des médias ou encore de la santé.


Plus d’info : https://events.unamur.be/e/cundp