Quel droit de la santé au travail après la pandémie de la Covid-19 ?

La pandémie a bouleversé les conditions de travail et le rapport au travail. Le Centre de Droit public interroge le droit de la santé au travail après la pandémie de Covid-19 lors d’un colloque organisé le 15 octobre.

Le 15 octobre, le Centre de Droit public (Faculté de Droit et de Criminologie) organise un colloque sur le droit de la santé au travail après la pandémie de la Covid-19 .

Ce colloque en hommage à Laurent Vogel, chercheur à l’Institut syndical européen et professeur en Faculté de Droit et de Criminologie , poursuit un double objectif : d’une part, faire le bilan de notre droit de la santé au travail tel qu’il a été mis en oeuvre lors de la pandémie de la Covid-19 et, d’autre part, tirer les leçons de cette mise en oeuvre en proposant des pistes d’amélioration de l’effectivité de ce droit.

Le colloque a pour objet de discuter de façon approfondie de quatre thématiques capitales pour l’évolution du droit de la santé au travail : le rôle de l’Europe, l’approche contentieuse du droit du bien-être au travail, les inégalités de genre et de classe et enfin, la démocratie au travail.

Une table ronde est prévue pour chaque thématique, après un à plusieurs exposés permettant d’orienter les discussions qui s’ensuivront.

Aux côtés de Laurent Vogel, de nombreux chercheurs et chercheuses de l’ULB présenteront leurs recherches. Il y aura également des représentants des syndicats, des chercheurs étrangers, des membres des institutions européennes et le Vice-Premier ministre et ministre de l’Economie et du Travail, Pierre-Yves Dermagne.

Infos et inscriptions.

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |